of {$slidecount} ½ {$title}, {$author}

Introduction à l'auto-hébergement

Atélili

28 Mars 2015

Définitions (1/2)

L'auto-hébergement

L'auto-hébergement sur Internet, c'est fournir soi-même les services qu'on utilise.

Plutôt que d'utiliser les services d'Orange, de Google, de Microsoft, ou de Yahoo!, c'est donc :

Un service

Un service est un traitement de données effectué par une machine appellée «serveur», et dont le résultat vous est communiqué.

Exemple : http://translate.google.fr

Souvent, les serveurs sont des machines distantes, situées sur internet.

Définitions (2/2)

Le cloud

Le cloud est un ensemble de services fournit par des machines situées sur internet.

Cloud, en français : l'informatique dans les nuages

Autre appellation : SaaSS (Service as a Software Substitute) : service comme substitut au logiciel

Auto-hébergement ≠ Cloud

Dans le principe, l'auto-hébergement s'oppose au «cloud».

Quels usages ?

Usages

Typiquement, les gens qui font de l'auto-hébergement cherchent à répondre à ces besoins :

Ça fait quand même beaucoup de choses...

Différence entre logiciels courants et auto-hébergés (1/2)

Logiciels auto-hébergés

Pour répondre à ces besoins, on installe donc des logiciels, que l'on héberge chez soi.

Question

Qu'est-ce qui distingue ces logiciels des logiciels déjà installés sur notre ordinateur et qu'on utilise d'habitude ?

Notamment, les logiciels courants (qu'on a déjà) :

Pour autant, on ne parle pas d'auto-hébergement dans leur cas. Pourquoi ?

Différence entre logiciels courants et auto-hébergés (2/2)

Réponse

Ils savent communiquer sur internet, mais dans une seule direction. La direction où vous êtes le «client».

Les logiciels courants qu'on utilise ne sont pas des serveurs, ou n'ont pas besoin de serveur pour fonctionner.

Pour une raison ou pour une autre, les logiciels «auto-hébergés» comportent une porte ouverte sur l'internet.

Parmi ces raisons :

Scénarios de communication internet (1/3)

Scénario classique (avec serveur)

Scénario classique : le serveur joue le rôle d'intermédiaire

Scénario classique : le serveur joue le rôle d'intermédiaire

Scénarios de communication internet (2/3)

Scénario classique (sans serveur)

Scénario classique : sans serveur, la communication ne passe pas

Scénario classique : sans serveur, la communication ne passe pas

Scénarios de communication internet (3/3)

Scénario auto-hébergé

Scénario auto-hébergé : vous êtes le serveur

Scénario auto-hébergé : vous êtes le serveur

Intérêts de l'auto-hébergement ?

Intérêts

Internet a été conçu comme un réseau acentré, où chaque ordinateur fournit une partie des services.

Ainsi, s'héberger soi-même :

Conditions requises (1/3)

Matériel

Disposer d'un plug-computer, mini-ordinateur, ou d'un ordinateur secondaire :

Plug-computers

Mini-ordinateurs

Autres

Conditions requises (2/3)

Logiciel

Savoir installer une distribution Linux :

Conditions requises (3/3)

Accès internet

Disposer d'un accès internet gentil :

Quels logiciels ?

On en a de 2 genres :

Des «facilitateurs» ?

Ce sont des logiciels qui regroupent d'autres logiciels. Leur but étant d'installer ceux-ci plus facilement qu'à l'accoutumée. Ce sont des projets qui s'adressent au grand public.

Ca peut être :

Des facilitateurs

Liens

Des sites qui parlent d'auto-hébergement :

Des articles :

Des projets qui s'adressent au grand public :

Des logiciels :

Conclusion (1/2)

A quels usages l'auto-hébergement répond-il aujourd'hui ?

Pour ma part :

Pour autant ce n'est pas du bluff :

L'auto-hébergement est une solution alternative à la souscription à un hébergeur internet :

Conclusion (2/2)

En résumé, on a :

L'auto-hébergement est une direction vers laquelle il faut tendre :

Alternatives à l'auto-hébergement ?

Credits

Miaou auto-hébergé

Miaou auto-hébergé